Distribution

Restructuration et création des étages de distribution

L’organisation actuelle de la distribution d’eau dans le Grand Agadir s’inscrit directement dans la logique des orientations et lignes directives du schéma directeur de distribution d’eau potable élaboré en 1991 par le groupement SAFEGE-NEDECO-CID et actualisé en 2005 par le bureau d’études PROJEMA. Compte tenu de la topographie des zones desservies présentant de fortes pentes (entre 0 et 274 NGM), la solution adoptée pour Agadir est celle du découpage du réseau en étages de distribution permettant d’assurer, à tout moment, des pressions optimales dans les différentes zones pour la desserte des habitations et la défense incendie.

En effet, à la tête de chaque étage se trouve un réservoir de stockage. Ces réservoirs au nombre total de 24, permettent une autonomie de distribution de 23 heures en cas d’incident sur les ouvrages de production ONEE/BRANCHE EAU.

La configuration spatiale actuelle du réseau du Grand Agadir est découpée en 17(dix-sept) sous réseaux étagés comme suit:

La réalisation de l’ossature du réseau de distribution du grand Agadir a également pris en compte l’aspect de la sécurité de distribution, par la mise en place d’interconnexions entre les différents étages de distribution permettant ainsi de secourir un étage par un autre en cas d’incident sur le réseau ou en cas de coupure partielle d’eau au niveau des amenées ONEE/BRANCHE EAU.

Dans ce cadre, la RAMSA a réalisé en 2016 une interconnexion en conduite DN40 mm permettant le transfert des eaux produites par la station de Tamri sur barrage Moulay Abdellah vers les zones sud desservies à partir des eaux produites par la station de Sidi Boushab sur barrage Abdelmoumen.