Station de traitement M’Zar

Le mode d’épuration dans le site de M’Zar consiste en trois stades successifs de traitement : la décantation anaérobique (traitement primaire) puis l’infiltration percolation sur sable (traitement secondaire) suivi d’une épuration tertiaire par U.V.


Description du mode de traitement primaire :

Principe:

Ce procédé consiste d’une part en une décantation avec un temps de rétention hydraulique des effluents de l’ordre de 2,5 jours, d’autre part, les bassins décanteurs sont suffisamment profonds pour présenter un volume important réservé au stockage des boues qui subissent une digestion anaérobie au sein même de l’ouvrage.

Caractéristiques :
  • Capacité de traitement : 75 000m3/j.
  • Nombre des décanteurs : 13
  • Longueur du décanteur : 115 m
  • Largeur du décanteur : 35 m
  • Profondeur du décanteur à la zone de dépose : 6,59 m
  • Profondeur du décanteur à la zone de lagunage : 4,24 m
  • Volume total des décanteurs : 210.000 m3
  • Abattement de 40 à 60 % de MES, DCO et DBO5.

 Description du mode de traitement secondaire:

Principe:

L’épuration des eaux par ce procédé consiste à faire percoler lentement les eaux à travers un milieu granulaire dans lequel on maintient un écoulement non saturé d’eau et selon un mode d’apport séquentiel qui fait alterner les périodes d’alimentation (3 jours de fonctionnement successifs) et les périodes de chômage (2 jours de repos).
Différents processus opèrent dans le milieu granulaire:

  • Mécanismes physiques : rétention à la surface du filtre de la quasi-totalité des matières en suspension de l’effluent et des plus gros micro-organismes pathogènes (parasites); les particules sont soit bloquées au niveau des pores du sable, soit fixées par adsorption.
  • Mécanismes biologiques :

- Oxydation des substances organiques et de l’azote oxydable dissous dans l’effluent au cours de sa percolation lente et en présence de l’oxygène de phase gazeuse du filtre

- Dégradation des micro-organismes (germes) bloqués dans les pores ou adsorbés à la surface des grains.

Caractéristiques :
  • Débit à traiter : 10 000m3/j.
  • Nombre de filtres : 24
  • Surface de chaque filtre : 5000 m2 environ
  • Epaisseur du filtre : 2 m de sable
  • Epaisseur du gravier : 0.5m
  • vitesse d’infiltration : 1m/j
  • matériau d’étanchéité des fonds des filtres : géomembrane en PEHD d’épaisseur 1mm ;
  • Abattement de 96 à 99 % de MES, DCO et DBO5.

Description du mode de traitement tertiaire :

Principe :

Le traitement tertiaire adopté à Mzar est la désinfection par rayons ultraviolets. Cette technique consiste à reproduire dans un réacteur adapté des rayons ultraviolets semblables à ceux émis par le soleil, mais à plus forte intensité.
Ces rayons ultraviolets émettent une longueur d’onde spécifique, attaquent les cellules des micro-organismes et stoppent la duplication de leur ADN.
Les micro-organismes sont alors inactivés, sans modifications de la qualité physico-chimique de l’eau traitée.
Le traitement est réalisé dans des réacteurs fermés, où l’eau à traiter transite entre des lampes qui irradient en quelques secondes le fluide.

Caractéristiques :
  • Capacité de traitement : 30000m3/j.
  • Pompes (nombre, capacité unitaire)  : 6+1 pompes de 270m3/h 
  • Réacteurs (nombre, capacité unitaire): 6 réacteurs de 5000m3/j
  • Lampes

Nombre par réacteur :14 lampes Amalgame basse pression.
Longueur d’onde :254 nm.
Dose d’exposition :50mJ/cm2.
Durée de vie : 16000 h.

  • Temps de contact : 4 secondes.
  • Abattement : 1000 CF par 100ml à la sortie.