Exploitation

Introduction

La gestion du réseau d’Assainissement a pour objet d’assurer l’entretien courant du réseau par les interventions de nettoyage et curage des ouvrages d’Assainissement ainsi que la maintenance des stations de relevage et de traitement.
De plus, pour maintenir un fonctionnement satisfaisant du réseau d’Assainissement, éviter les nuisances aux riverains et protéger l’environnement contre la pollution, une analyse des conditions d’encrassement et une évolution des techniques de curage se sont avérées nécessaires.

Entretien systématique du réseau d’Assainissement

Depuis 1999, la RAMSA a entrepris un programme de curage systématique manuel et mécanisé du réseau d’Assainissement associé à des opérations continues de détection des réseaux, de réhabilitation des collecteurs, regards et tampons, diagnostic et correction des anomalies de fonctionnement constatées ainsi que la mise à jour des plans.
L’ensemble de ces tâches a nécessité la mise en place d’une organisation spécifique mobilisant quatre hydrocureuses combinées et deux mini-cureuse ainsi qu’une vingtaine d’agents du service Exploitation.
L’objectif tracé est le fonctionnement normal du réseau d’Assainissement moyennant un plan d’action permettant un curage complet du réseau avec un temps de retour de cinq ans maximum.
Cet objectif reste difficile à atteindre vu les considérations ci-après :

  • la fréquence importante de pannes qui surviennent au niveau des hydrocureuses de la Régie en l’absence de concessionnaire régional qualifié,
  • la mobilisation de ces camions dans le traitement des réclamations de vidange des fosses septiques

L’externalisation de cette prestation reste alors une solution qui s’impose.

a- Curage systématique mécanisé

Cette cellule s’occupe de curage par pression d’eau des canalisations du réseau d’Assainissement non visitables (diamètre inférieur à 800 mm).

b- Curage systématique manuel

Les opérations de curage manuel permettent d’extraire plusieurs tonnes de dépôt contenues dans les regards de visite et bouches d’égout, ce qui constitue une préparation adéquate du réseau pour les opérations de curage systématique mécanisé.
Une organisation spécifique à l’entretien des ouvrages d’engouffrements des eaux pluviales, des déversoirs d’orage et des fossés de protection a été mise en place au niveau des Préfectures d’Agadir et d’Inezgane pour assurer :

  • Curage des bouches d égout
  • Nettoyage des regards de visite
  • Evacuation des boues des regards
  • Curage des fossés et dalot

Un diagnostic du réseau d’Assainissement pluvial est établi par la RAMSA au début de chaque période pluviale faisant apparaître tous les points noirs existants sur ce réseau avec des solutions envisagées et les différentes tâches à réaliser par les organismes concernés.

c- Curage systématique des gros collecteurs

L’objectif de cette opération est d’effectuer des visites d’inspection et des interventions de curage et de petites réfections au niveau des canalisations d’Assainissement dont le diamètre est supérieur à 800 mm, afin de remédier aux dysfonctionnements éventuels.
Cette opération consiste en :

  • • La réalisation des travaux de curage hydrodynamique, de nettoyage et d’enlèvement des détritus gênant l’écoulement normal des eaux usées pour les canalisations d’assainissement de diamètres compris entre 600 et 800.
  • • La visite et curage manuel des collecteurs visitables (ovoïdes, dalots, canalisations circulaires de diamètres supérieurs à 1200 mm) avec élaboration des rapports détaillés sur l’état de ces collecteurs (niveau d’encrassement, état d’écoulement des eaux usées, défaillances éventuelles…)

L’externalisation de cette prestation par la RAMSA a permis de réaliser ce qui suit :
 Curage hydrodynamique du réseau (entre 600 et 800mm)
 Curage manuel des collecteurs visitables (ovoïdes, dalots)

Entretien curatif du réseau d’assainissement

L’objectif des interventions des équipes d’exploitation en entretien curatif consiste à répondre favorablement et rapidement à la majorité des réclamations déposées par les clients.
Les indicateurs de qualité de cette cellule sont : 
• La rapidité et l’efficacité d’intervention
• L’amabilité (contact avec les abonnés)
• Le taux journalier d’interventions résolus 
L’objectif tracé par le service Exploitation est d’arriver à un temps d’intervention ne dépassant pas les 3 heures.

Gestion de réseau en temps de pluie

Cette organisation spécifique aux situations en temps de pluie consiste à repérer les zones à risque sur les différentes communes ainsi qu’à mesurer des hauteurs d’eau dans certains collecteurs principaux.
Ces éléments permettent d’établir un diagnostic de fonctionnement du réseau et des écoulements superficiels dont découlera un programme de travaux ou de curage.

Maintenance des stations

Pour assurer un bon fonctionnement des stations, la RAMSA a mis en place une organisation spécifique à la maintenance des stations de relevage :
• Acquisition des pièces de rechange et des pompes de secours ainsi que l’outillage et matériels de sécurité nécessaire ;
• Sous-traitance des travaux de maintenance à des sociétés spécialisées 
• Formation des équipes spécialisées d’intervention et suivi de fonctionnement des stations.

Les principales actions d’exploitation réalisées au niveau des stations de relevage sont :

  • • Curage périodique manuel et mécanisé des bâches des stations.
  • • Évacuation systématique des détritus récupérés au niveau des postes de dégrillage manuel et automatique vers la décharge publique.
  • • Entretien et contrôle systématique des équipements électromécaniques :
  • • changement d’huile dans les pompes et contrôle de l’étanchéité ; 
  • • contrôle des circuits hydrauliques (robinetteries, réservoirs anti-bélier…).
  • • Contrôle et entretien des équipements électriques (armoires électriques ; groupes électrogène…


Amélioration de la qualité de service et entretien des réseaux

Les actions entreprises visent la mise en fonctionnement normal du réseau d’assainissement :

  • Embauche du personnel nécessaire et sa formation.
  • Acquisition de matériel nécessaire à l’exploitation (pompes de secours pour stations de relevages, pompes de puisages, outillages de manutention et de sécurité etc. ...)
  • Acquisition de véhicules et d’engins d’exploitation (hydrocureuses, camions etc.…..)
  • Mise en place d’un programme d’entretien et de réhabilitation des stations de relevage vétustes et de tronçons d’égout défectueux.
  • Elaboration et actualisation des Etudes du Plan Directeur d’Assainissement du Grand Agadir et mise en place d’un programme des travaux d’infrastructure pour la réalisation des ouvrages arrêtés par ces études.
  • Elaboration des études de dépollution industrielle avec mise en place au sein de la Régie d’une cellule anti-pollution.
  • Elaboration d’une stratégie de lutte contre les problèmes d’odeurs et de corrosion provoqués par la production du gaz H2S.
  • Etudes et mise en place d’un système d’information géographique (SIG).
  • Réalisation d’un projet pilote (Unité Industrielle BELMA à Ait Melloul) pour le traitement des effluents industriels dont l’étude et la réalisation ont été financé par la RAMSA, le FODEP, l’ABH/SM et la Société BELMA .
  • Etudes du système de télégestion des installations de la Régie.
  • Travaux de reconnaissance sur le Terrain du réseau et branchements d'Assainissement liquide dans le Grand Agadir.
  • Fourniture et mise service en place d'un système intégré des interventions de dépannage.

Indicateurs de performances

Au 31/12/2018, les principaux indicateurs caractérisant l’activité Assainissement sont comme suit :

Longueur du réseau assainissement : 2 302 Km

  • Primaire : 240 Km
  • Secondaire : 531 Km
  • Tertiaire : 1 531 Km

Nombre de stations de relevage : 26 U

  • Puissance totale installée : 4 395,20 kW
  • Débit nominal de relevage : 5 652 l/s

Station de traitement M’zar

  • Traitement Primaire : 75 000 m3/j
  • Traitement secondaire : 30 000 m3/j
  • Traitement tertiaire : 30 000 m3/j

Émissaire en mer : 3 400 ml
Nombre de déversoirs d’orages : 121 U
Nombre de regards de visite : 63 758 U
Nombre de bouches d’égout : 28 546 U